LE CLASSEMENT

benjamin Cheminat

Le classement des Offices de Tourisme garantit une cohérence et une homogénéité dans les services que les Offices de Tourisme offrent aux visiteurs des différentes destinations de vacances en France.


Mis en place par le ministère en charge du tourisme français, ce classement est composé de 3 catégories : de la catégorie I (la plus élevée) à la catégorie III.



Les différents critères du classement permettent de garantir une même base de services répondant aux principaux besoins des visiteurs.

Voici ci-dessous les principaux engagements des Offices de Tourisme en fonction de leur catégorie :


• Mettre à  disposition un espace d’accueil et un espace d’information facilement accessibles
• Mettre à disposition un conseiller en séjour et diffuser des informations de qualité
• Faciliter les démarches des touristes
Informer gratuitement sur l’offre touristique locale
• Etre engagé dans une démarche qualité interne.
Traiter les réclamations et mesurer la satisfaction des touristes.


La différence entre les 3 niveaux de catégories tient à la fourniture de services supplémentaires, aux actions développées, à leurs rayons d’action et aux moyens dont l’Office de Tourisme dispose afin de toujours mieux accueillir, conseiller et satisfaire les clientèles touristiques :


• l’office de catégorie III est une structure de petite taille dotée d’une équipe essentiellement chargée des missions fondamentales relatives à l’accueil et à l’information touristique 
• l’office de catégorie II est de taille moyenne, intervenant dans une zone géographique représentative d’un bassin de consommation. Il propose des services variés, développe une politique de promotion ciblée et dispose d’outils d’écoute et d’amélioration de la qualité des services rendus
• l’office de catégorie I dispose d’une équipe renforcée et déploie une promotion d’envergure nationale ou internationale dans un bassin de consommation.


Tourisme Loiret propose d’accompagner les offices de tourisme souhaitant obtenir le classement.


Nous disposons d’une connaissance pointue des critères de classement et des moyens d’y répondre.


Nous suggérons aux offices de tourisme d’appréhender le classement comme une démarche globale de progrès dans l’exercice des missions, ce qui permettra d’en faire « une manière de travailler » plutôt qu’un dossier à traiter.


Nous tenons à votre disposition: